École des amours

École des amours

mercredi 18 janvier 2017

Lire l'heure

Depuis quelque temps, ma puce s'intéresse grandement à l'heure. Plusieurs fois par jour, je la vois regarder les différents supports qui indiquent l'heure dans la maison. Régulièrement, elle me pose des questions telles que : «il y a combien de minutes dans une heure maman?» ; «il y a combien d'heures dans une journée?». Bref, il était bien temps de lui présenter l'horloge Montessori pour répondre à ce grand besoin de connaissance sur la notion du temps journalier. Voici donc ce que j'avais présenté à l'époque à ma grande fille. Je n'avais alors pas pris le temps de prendre des photos et de détailler tout ceci ici. Puisque je dois m'y replonger pour ma puce, je me suis dis que je pourrais en profiter pour prendre le temps de mettre tout ceci par écrit. ;)

Pour commencer, nous avons écouté l'émission «Il était une fois les découvreurs : les mesures du temps» pour découvrir comment les premiers hommes s'y sont pris pour mesurer le temps. Il y a également ceci qui est intéressant : «C'est pas sorcier : remettons les pendules à l'heure». Nous avons ensuite discuté de ces différentes façons de mesurer le temps qui ont été découvertes avec le temps. Nous nous sommes notamment attardées sur la clepsydre. En effet, comme il s'agit d'une invention de l'ancienne Égypte et que nous explorions cette période à ce moment-ci, la clepsydre a tout de suite retenue notre attention. ;) 

Après un peu d'histoire, voici comment nous présentons l'horloge Montessori

Avec l'horloge, nous commençons par raconter 'l'histoire d'une heure'. À vous de choisir l'histoire à raconter qui 'parle' davantage à l'enfant. L'important étant que cela se déroule sur une heure pour prendre conscience de ce que représente la durée 'une heure'. Bon, ma puce en a bien conscience depuis quelque temps puisque 'une heure', c'est le temps qu'elle doit rester allongée (même sans oreiller) suite à une ponction lombaire. Plusieurs raisons expliquent cela : 1. pour ne pas qu'elle ait mal à la tête et davantage la nausée (elle a toujours la nausée après, mais ce serait pire) ; 2. afin que la chimio. intrathécale (dans le dos) qu'elle reçoit se rende bien au cerveau. Bref, elle sait combien de temps cela dure, mais cela paraît toujours plus long dans l'inaction que dans l'action. ;) Je lui ai donc raconté l'histoire de la dernière heure qui venait de passer. ;) Pour cela, nous ne gardons que la petite aiguille sur l'horloge (l'aiguille des heures). 
Avant de commencer l'histoire, il est important de montrer la position de départ de la petite aiguille (photo ci-dessus à gauche). Puis, en racontant l'histoire d'une heure, on avance tout doucement l'aiguille des heures (la petite aiguille). 
Nous terminons l'histoire alors que nous arrivons au chiffre suivant (ici le 1) et nous disons : «voilà, tout ceci a duré exactement 1 heure». 

Ensuite, nous enlevons la petite aiguille que nous remplaçons par la grande aiguille (aiguille des minutes). 
Nous racontons alors exactement la même histoire qui dure une heure, mais en déplaçant cette fois la grande aiguille. Comme il s'agit de la grande aiguille, nous allons donc lui faire faire un tour complet de l'horloge alors que nous raconterons l'histoire. La grande aiguille se déplacera donc un peu plus rapidement que la petite. ;) Ainsi, l'enfant comprend bien le rôle de chacune des aiguilles et leur vitesse de rotation. De par les nombreuses questions de ma puce qui ont précédé cette présentation, elle avait déjà observé que la petite aiguille avançait plus lentement que la grande ; de même que sur un cadran, les minutes changent plus rapidement que les heures. Oui, j'ai observé le même phénomène 'd'enquête' à propos des heures que pour l'apprentissage de la lecture chez ma puce. C'est beau d'observer cette détective en herbe construire pas à pas une compréhension du monde qui l'entoure avec beaucoup de curiosité et de désir de comprendre. 

Bref, revoilà la grande aiguille revenue à sa position de départ après avoir fait un tour complet de l'horloge alors que nous racontions une seconde fois l'histoire d'une heure. 

Sur la photo ci-dessus, il s'agit d'une bande de papier que j'ai gradué de 1 à 12 en prenant soin de m'assurer que les chiffres arrivent vis-à-vis les mêmes sur l'horloge lorsque nous faisons le tour de celle-ci avec cette bande. En montrant cette bande de papier, nous mentionnons à l'enfant que chaque ligne représente une heure. 

Nous prenons alors la petite aiguille des heures et nous pointons les heures avec celle-ci. Ci-dessus, il est 1 heure. 

Ici, l'aiguille pointe 2h. Ainsi de suite, jusqu'à 12h. 

Nous enroulons ensuite cette bande graduée autour de notre horloge en faisant correspondre les chiffres (d'où l'importance de bien mesurer les distances afin que les chiffres arrivent bien vis-à-vis ceux sur l'horloge). Nous le faisons remarquer à l'enfant et déplaçons la petite aiguille pour montrer que l'écart d'une heure est le même sur la bande que sur l'horloge Montessori. Ci-dessus, il est 1h. 

Ici, il est 2h. 

Nous laissons alors l'enfant se familiariser avec la lecture de l'heure avec la petite aiguille. Nous pouvons simplement brièvement montrer où se situe la grande aiguille pour les heures piles (sur le douze) (voir photo ci-dessus à droite). Ensuite, l'enfant se pratique à lire les heures piles avec seulement la petite aiguille. Ici, il est donc 3h. 

Pour continuer à sa familiariser avec l'horloge, l'enfant s'amuse à replacer les jetons de l'horloge. D'abord dans l'ordre (on peut l'aider en plaçant le 1 au départ pour commencer, mais il pourra le faire seul par le suite) ; 1, 2, 3, 4, ...

Ensuite, dans le désordre. Il pige donc un chiffre au hasard qu'il doit placer au bon endroit. Ce n'est pas le cas sur la photo ici, mais pour aider au départ, nous pouvons mettre le 1 déjà en place. Ainsi, l'enfant peut compter à partir de-là pour savoir où placer le chiffre qu'il a pigé. Plus tard, lorsqu'il sera bien à l'aise avec la position des chiffres, il ne sera pas nécessaire de placer le 1 pour lui. 

Sur l'horloge, l'enfant s'exerce à lire l'heure. «Il est quelle heure ici?» «3h» ou encore, on lui demande de placer la petite aiguille pour qu'elle indique 3h, par exemple.  

L'enfant peut ensuite passer sur un support papier. Ici, il s'agit du document en vente sur la Boutique de documents Montessori. Il est vraiment bien fait et très complet. Ici, l'enfant doit placer l'étiquette 'heure' vis-à-vis la bonne horloge. Il peut ensuite s'autocorriger avec la bande en haut. 

Ici, l'enfant doit écrire lui-même l'heure qu'il est. 

Encore une fois, il peut ensuite s'autocorriger avec la bande du haut. 

L'enfant peut également s'exercer en dessinant lui-même l'aiguille des heures et en inscrivant l'heure que cela représente. On trouve plusieurs petits livrets de ce type à imprimer sur la Boutique de documents Montessori pour travailler les heures, mais également les demi-heures, les quarts d'heure... 

Plus tard, nous allons montrer à l'enfant une autre bande graduée, mais celle-ci jusqu'à 24 pour représenter les 24 heures dans une journée. La bande est donc deux fois plus longue que la précédente.
J'ai fait un trait rose pour noter les heures où l'enfant dort. 

 Ensuite, on présente une journée-type de l'enfant à l'aide d'images. L'enfant situe ainsi les différentes étapes de sa journée sur la bande (dodo, réveil et déjeuner, s'habiller, la classe, la collation, etc).
L'enfant peut ensuite s'exercer à placer lui-même les images au bon endroit. 

Avec cette bande, l'enfant prendra conscience que la petite aiguille effectue deux tours complets de l'horloge en une journée complète. En effet, une journée dure 24 heures et non pas 12. Ici, j'ai fait le tour de l'horloge une première fois avec ma bande.
 J'entame ensuite un second tour pour représenter les 24 heures d'une journée sur mon horloge.

Pour le deuxième tour, on voit que le 13 se retrouve vis-à-vis le 1 ; le 14, vis-à-vis le 2, etc. Nous y reviendrons. Ici, on voulait simplement faire prendre conscience qu'en une journée complète, la petite aiguille fera deux tours de l'horloge et non pas un seul puisqu'une journée dure 24 heures et non pas seulement 12.  

Je me suis ensuite servie de l'horloge pour lui raconter sa journée. Ici, il est une heure du matin, tu dors (début de la bande graduée). 

Je fais tourner les aiguilles en ronflant jusqu'au 7. ;) «Ici, il est 7 heures du matin, tu te réveilles. Vers 8h, tu déjeunes et tu t'habilles». 

«Il est 9h du matin, tu commences la classe». J'arrondis, cela n'est pas si 'tranché au couteau' chez nous. ;) Elles ne se réveillent pas toujours à la même heure, et donc la classe ne commence pas toujours à la même heure. C'est l'avantage de pouvoir être flexible sur les horaires en étant à la maison. ;)

Il est midi, nous dînons. 

Nous arrivons donc en après-midi. Pour cette prise de conscience des notions d'avant-midi, après-midi, ma puce a beaucoup aimé que l'on place sur le réfrigérateur une affiche (photo ci-dessous) qui provient du cahier «mes activités Montessori». Ce cahier contient plusieurs activités sur la géographie, la botanique, les animaux, le climat et le temps qui passe. Ma puce a adoré! 

Donc, c'est à ce moment que j'ai présenté les heures de l'après-midi à ma puce. Pour ce faire, j'ai changé les jetons des heures de l'avant-midi (rouges) par ceux de l'après-midi (bleus) en laissant vis-à-vis les jetons rouges (avant-midi) puisque les horloges ne présentent pas les nombres 13 à 24 pour les heures de l'après-midi. L'enfant doit donc peu à peu prendre conscience de la correspondance entre 13h et 1h, etc. 

«Ici, il est 15h ou 3 heures de l'après-midi. C'est l'heure de la collation d'après-midi». 

«Ici, il est 17h ou 5 heures de l'après-midi. C'est l'heure où nous soupons». Nous soupons tôt à cause de la chimio orale que ma puce doit prendre à jeun avant de se coucher. ;) 

«Il est 20 heures ou 8 heures du soir (encore une fois l'affiche du livre a permis à ma puce de se familiariser avec ces notions). ;) Il est l'heure d'aller au lit». En fait, il est l'heure que tu demandes souvent d'aller au lit. Lors des gros traitements, c'est même avant cela. ;) 

Ensuite, tu dors. Je me remets alors à ronfler en tournant l'aiguille des minutes pour me rendre jusqu'à 24 heures (minuit). Nous avons donc complété les deux tours de l'horloge pour représenter les 24 heures d'une journée. Et voilà une puce ravie de toutes ces présentations qui l'aident à mieux comprendre comment fonctionne l'heure. ;)

Nous pouvons à présent commencer l'apprentissage des minutes. NOTE : tout ce que j'explique ici ne se présente évidemment pas en une seule journée. C'est un apprentissage qui s'étale sur plusieurs jours en allant au rythme de l'enfant. 

Avant de commencer l'apprentissage des minutes, il est important que l'enfant ait travaillé sur la petite et la longue chaîne de 5. J'ai déjà parlé de la présentation des chaînes courtes ici et des chaînes longues ici dont celles de 5.

Pour commencer cet apprentissage des minutes, j'ai replacé la grande aiguille des minutes seules. J'ai fait remarquer les petits traits rouges qui représentent les heures piles. Ensuite, j'ai montré les traits noirs qui représentent les minutes. Nous avons compté combien il y avait de traits (rouges et noirs) en faisant bouger la grande aiguille d'un trait à la fois. Nous arrivons à 60 ; dans une heure, il y a donc 60 minutes (en ayant pris soin de rappeler à l'enfant que la grande aiguille des minutes fait un tour complet de l'horloge à chaque heure). J'avais déjà donné cette information à ma puce puisqu'elle me l'avait demandé, mais ici, elle a pu le constater d'elle-même visuellement, ce qui est encore mieux. ;) 


Ensuite, nous avons recompté, mais cette fois je plaçais des petits cercles des minutes (bonds de 5) sur les jetons rouges au fur et à mesure. Bon, ici, ils sont tous placés déjà, mais faites comme si cela n'était pas le cas. ;) Donc, on commence à compter au premier trait noir (voir mon crayon sur la photo ci-dessus). 1, 2, 3, 4...


...5. Je place alors un cercle 5 sur le premier jeton rouge. J'ai cru voir qu'il existe des jetons pour les minutes, mais je n'en ai pas avec cette horloge, donc j'en ai imprimé moi-même. Vous verrez plus loin que je trouve cela bien pratique que les minutes soient collées sur les jetons des heures. On continue ainsi jusqu'à 60. ;)

Une autre fois, nous avons recompté les minutes, mais en plaçant des barrettes de 5 pour bien marquer les bonds de 5 que nous faisons entre chaque trait rouge. Nous pouvons ainsi nous exercer à compter par bonds de 5 sur l'horloge. D'où l'importance d'avoir déjà travaillé la longue chaîne de 5 auparavant ; l'enfant doit déjà savoir le faire. Une difficulté à la fois... ici, il ne s'agit pas d'apprendre à compter par bonds (il doit déjà le savoir), mais de lire les minutes qui fonctionnent par bonds de 5 pour mieux se repérer sur l'horloge.  

Plus tard, j'ai abordé la notion des heures et demi. Pour ce faire, je me suis servie des cercles des fractions. Encore une fois, l'enfant doit être familier avec ce matériel. Voir ici comment j'ai présenté les cercles des fractions au tout début de l'apprentissage de cette notion. J'ai donc montré que l'horloge représente le cercle entier. Sur la photo ci-dessus, nous avons coupé l'entier en deux moitiés égales. L'heure coupée en deux s'appelle la demi-heure. Lorsque la grande aiguille des minutes est sur le 6 (30 minutes), nous avons fait la moitié du tour de l'horloge, cela représente donc l'heure et demi.  

Cette photo ci-dessus montre une activité réalisée avec ma grande à l'époque lors d'une révision de la lecture de l'heure sur une horloge. Pour le moment, ma puce ne lit pas encore l'heure avec les deux aiguilles. Ça viendra plus tard ; étape par étape, petit pas par petit pas. J'aime cette façon de décomposer la lecture de l'heure en petites étapes successives qui évitent de voir trop de notions en même temps et donc d'embrouiller l'enfant. 

Plus tard, nous parlerons des quarts d'heure. Encore une fois avec les cercles des fractions de la famille des quarts. Ici, la grande aiguille pointe l'heure et quart puisqu'elle se situe au premier quart du cadran. 

Ici, l'aiguille pointe le trois quart d'heure puisque nous avons fait les 3 quarts du tour du cadran. 

Même chose ici : révision des quarts d'heure avec ma grande qui lisait alors l'heure avec les deux aiguilles. Ici, il est 1h45 ou 1h trois quarts. Plus tard, nous pourrons expliquer qu'une heure trois quarts peut également se dire une heure moins quart (toujours en montrant sur l'horloge avec les cercles de fraction pour que cela soit plus concret). 

À la fin de tout cela, l'enfant peut s'entraîner à lire l'heure avec les deux aiguilles. Pour commencer, cela se fait avec les jetons des minutes. Si l'enfant s'est suffisamment entraîné à placer les jetons des heures au début de la présentation de l'horloge, il devrait être en mesure de se rappeler les chiffres des heures qui sont cachés. Si cela n'est pas le cas ou qu'il a un petit oubli, il peut regarder sous mes petits jetons blancs puisqu'ils ne sont collés qu'avec de la 'gommette' (cela s'enlève donc très facilement pour jeter un œil en-dessous). ;) Avec l'horloge, l'enfant s'exerce à lire l'heure régulièrement. On peut placer les aiguilles et l'enfant doit nous dire quelle heure elles indiquent. On peut également procéder inversement et mentionner une heure à l'enfant et il doit placer les aiguilles sur l'horloge. Pour aider l'enfant, on lui dit qu'il faut commencer par placer la première information entendue (donc l'heure avec la petite aiguille) et ensuite la deuxième information (donc les minutes avec la grande aiguille). 

Ici, encore, ma grande qui s'entraînait à lire l'heure avec les barrettes de 5 ; les jetons des minutes blancs avaient alors été collés à côté des jetons rouges. Ici, cela ne tombait pas sur des heures exactes, donc elle comptait sur les perles des barrettes bleues pour trouver 7h17. 

Si vous n'avez pas l'horloge Montessori, qu'à cela ne tienne, le super dossier sur l'heure de la Boutique documents Montessori permet de pallier à ceci puisqu'il y a de superbes horloges à imprimer. 
Ce qu'il y a de génial dans ces horloges, c'est qu'il y a plusieurs cadrans superposés. Exemple, ici, en repliant le 1h, je découvre 13h pour les heures d'après-midi. 
Si je replie ce 13h, je vois alors apparaître le 5 des minutes. L'enfant peut alors facilement parvenir à lire l'heure en repliant les volets pour parvenir à lire l'heure complète. 

Cette horloge existe également vierge. L'enfant peut donc écrire dessus. C'est génial!

Vous pouvez alors très bien faire tout ceci sans l'horloge Montessori même si celle-ci demeure un atout pour la manipulation, mais c'est possible de faire sans. Ou alors, vous faites comme moi et vous demandez de l'argent pour Noël et les Fêtes de vos enfants pour l'achat de matériels Montessori. ;) C'est toujours ainsi que j'ai fonctionné depuis des années. Depuis les 5 ans de ma grande, je demandais qu'une partie des cadeaux de Noël et des Fêtes des filles soient de l'argent pour l'achat de matériels pédagogiques. Ainsi, les filles avaient quelques jouets, mais sans être envahies, et avec l'argent, je pouvais leur acheter du matériel de manipulation. C'est un petit truc pour se permettre ce type de matériel même lorsqu'on a peu de moyens. ;) 




Liste de souhaits Livres pour Coralie
Liste de souhaits de livres pour Coralie
Liste de souhaits Livres pour Océane
Liste de souhaits de livres pour Océane